Bruno et moi.

Dimanche dernier, Domi et Bruno aidés de François, ont avancé de 2 mètres dans la partie de gauche de la nouvelle galerie.

Nous enchaînons les bidons avec Bruno pour évaqueur la terre. Au bout d'un moment nous nous apercevons que le plafond semble être un plancher stalagmitique qui sonne bien sourd... Quelques coups de burin, ce dernier traverse, un petit trou noir avec du vide au dessus se présente à nous. Nous arrivons à agrandir le trou pour que je puisse juste y passer la tête, un petit laminoir pénétrable avec quelques concrétions. Ensuite au fond d'un petit ressaut, on aperçoit un remplissage avec trace d'écoulement d'eau.